Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /customers/9/9/2/baeb.eu/httpd.www/wp-includes/functions.php on line 4861

Le projet s’inscrit au croisement de l’avenue des Combattants et de l’avenue des croix du feu à Namur. Cet axe majeur est l’une des deux voiries reliant directement les différentes avenues du centre de la ville au quartier Nord séparés par les voies de trains. Point de jonction entre les différents quartiers, c’est un passage obligé d’entrée et de sortie de la ville de Namur.

Endroit stratégique et visuellement très fort, il marque une entrée de ville.

La parcelle surplombe la gare de train depuis son îlot situé sur un pont, proche de ligne de bus, à deux pas de la Sambre et du fameux parc Louise- Marie. Formé à la scission des voies de chemin de fer, au croisement avec les avenues, cette ile remarquable donne directement vu sur le centre ville de Namur.

Notre travail porte sur cette île, lieu atypique et isolé du reste du bâti, actuellement construit.

Deprecated: wp_make_content_images_responsive est obsolète depuis la version 5.5.0 ! Utilisez wp_filter_content_tags() à la place. in /customers/9/9/2/baeb.eu/httpd.www/wp-includes/functions.php on line 4861

Notre projet consiste à bâtir un immeuble signal répondant à cette entrée de ville. Nous avons donc donné à notre immeuble un caractère fort et intemporel.

L’étude du site débute du volume capable du terrain, c’est par la succession de retrait et d’amputation que nous avons atteint une forme répondant au contexte et aux enjeux du programme demandé par le Maître de l’ouvrage.

Notre démarche a débuté par le dégagement du niveau à rue pour pouvoir offrir une continuité de l’espace public, inexistant sur l’avenue due au positionnement de la parcelle en partie sur un pont. Nous avons donc proposé une promenade sur ce socle pour amener l’usager à découvrir de nouvelles vues sur la ville depuis ses points panoramiques. La base du projet décollé du bâtiment lui même constitue alors un parvis dédié au public.

Le volume construit sur ce socle est ensuite défini par sa finesse à orienter les vues. Il se découpe sur le skyline de différentes manières en fonction de sa façade et semble voler, légèreté acquise de part ce rez de chaussé libéré.

Sa façade composée d’un module constant et répétitif vient accentuer la souplesse architecturale du bâtiment et donne par la simplicité des châssis et des matériaux un point fort à la forme du bâti.

Chaque cassette est dessinée avec de grandes baies vitrées protégées par des pare-soleil régulant la lumière nécessaire à la fonction de bureau.

Les matériaux utilisés pour les façades se veulent contemporain et participe au maintien esthétique dans le temps, le contexte du chemin de fer et de l’importante circulation automobile étant agressif pour certains matériaux.

Un système constructif adapté à ce lieu enclavé dans les voies de chemin de fer fait parti de notre choix. Nous avons opté pour ces cassettes préfabriquées en aluminium pouvant se monter facilement diminuant le risque humain lors du chantier.

Le résultat est un immeuble de caractère répondant aux différentes ambitions que nous nous sommes imposé.