Abattoirs de Bomel

Namur | Belgium

Le site de Bomel est un projet visant à intégrer une mixité de fonctions résidentielles, commerciales et culturelles au sein d’un environnement urbain complexe. Le projet se divise en deux parties distinctes. D’une part, le centre culturel des Anciens Abattoirs de Bomel, en tant que patrimoine historique. D’autre part, le projet des Logements de Bomel qui consiste en la création de 46 nouvelles unités d’habitations avec des espaces commerciaux au rez-de-chaussée. L’objectif est de réintégrer la vie urbaine sur le site des anciens abattoirs en créant une liaison entre la rue de la Pépinière et la rue Nanon, tout en favorisant un aménagement partagé entre commerces, logements, culture et espaces verts.

Catégorie
Culture / Education / Usage Mixte

Type
Concours

Localisation
Namur

Année
2014

Client
Régie Froncière de la ville de Namur

Surface
5.200 m²

Statut
Réalisé

Collaborateurs
Emmanuel Bouffioux / Damiano Loparco / Juan Ochogavia / Michael Zaccaria / Stephano Boi

Ingénieur stabilité
ABCIS

Ingénieur technique
Bureau Berger

Ingénieur énergétique
NEO&IDES

Maître d’ouvrage
Ville de Namur Regie Foncière

Entrepreneur
FRANKI

L’objectif principal du projet est de redonner une nouvelle identité à ce quartier populaire de Bomel qui a perdu son caractère depuis la fermeture des abattoirs, laissant une zone en déshérence au cœur de la ville.

Les Anciens Abattoirs de Bomel représentent à la fois un potentiel pour l’avenir et un précieux patrimoine historique. Les qualités du site et de ses bâtiments existants sont maximisés , en y ajoutant des éléments de valeur pour améliorer la qualité globale du projet.

Pour atteindre l’objectif de valorisation du patrimoine, la simplicité et l’élégance sont privilégiés, que ce soit dans les interventions sur les bâtiments existants ou dans la conception des nouveaux bâtiments.
Diapositive précédente
Diapositive suivante

L’existant est magnifié avec une architecture sobre et élégante, tout en adoptant une approche écologique visant à réduire l’empreinte environnementale de la construction.

Dans le cadre de la rénovation, la priorité a été d’optimiser l’organisation interne du bâtiment en plaçant judicieusement chaque fonction, en mettant un accent particulier sur l’utilisation de la lumière naturelle et en optimisant son impact sur l’efficacité énergétique.

En résumé, l’objectif principal est de redonner une nouvelle dimension à l’ensemble du site en valorisant son patrimoine, en favorisant la mixité des fonctions et en adoptant une approche architecturale sobre, élégante et respectueuse de l’environnement.